Les allergies de nos chiens

               

Elles sont malheureusement courantes chez nos animaux, mais assez méconnues. Elles ne sont surtout pas bien comprises et c’est vrai qu’il est frustrant de constater qu’elles reviennent périodiquement malgré une grande attention. Voici quelques explications pour mieux appréhender l’allergie chez notre chien.

Il peut y avoir des phénomènes allergiques ponctuels liés à un contact avec une plante par exemple, ou à cause de la piqûre d’un insecte ou de l’application d’un produit. Dans ces cas là, comme pour nous, on va avoir apparition de boutons ou formation d’une plaque d’eczéma avec perte de poils localement et rougeur. L’animal de démange ou se lèche. En général, l’application locale d’anti-inflammatoires ou une injection peuvent suffire à calmer le processus. Il est important aussi que l’animal ne puisse pas se gratter et exacerber la lésion (collerette,…).

Il existe également des symptômes plus importants comme l’apparition d’un œdème de Quincke, avec gonflement souvent des yeux, de la face voire du cou. C’est extrêmement impressionnant et cela nécessite bien sûr un passage chez votre vétérinaire pour des injections afin de permettre l’arrêt de cette réaction et surtout d’empêcher un étouffement.

  • Mais le plus difficile à gérer et le phénomène d’ «atopie». Il s’agit d’une allergie à un ou plusieurs «allergènes» qui va entrainer des réactions récurrentes. L’animal peut être sensible aux puces, aux pollens, aux acariens de la poussière, aux allergènes alimentaires. Les symptômes vont être des rougeurs ou des gratouilles en général localisées autour des babines, des yeux, entre les doigts des pattes, au niveau de l’aine ou des aisselles. On peut avoir des otites récurrentes, et des infections par dessus catastrophiques. Il est difficile de mettre en évidence l’allergène en cause. On peut faire des tests par prise de sang pour connaître les responsables. Sinon, on peut également faire l’élimination par étapes : d’abord bien traiter contre les puces, puis donner un aliment hypoallergénique pendant 2 mois minimum (sans aucun autre aliment bien entendu en même temps). Si malgré cela, les symptômes continuent, c’est qu’on est face à une allergie aux acariens ou aux pollens. Bien sûr, si on a des symptômes saisonniers, on va penser plus aux pollens.

    Il existe des désensibilisations qui consistent à injecter des petites doses d’allergènes progressivement au chien pour habituer son organisme. Cela se fait malheureusement tout au cours de sa vie et à condition de connaître le responsable de son allergie par des tests sanguins. Sinon, il faut aider l’animal à se défendre en protégeant sa peau (acides gras essentiels dans l’alimentation, shampooings anti-allergie ou désinfectants notamment à base d’huiles essentielles), éviter les surinfections avec des antibiotiques, et faire parfois des cures d’anti-inflammatoires pour diminuer l’intensité de l’allergie.

    Il faut comprendre que malheureusement, un animal n’est souvent pas allergique qu’à une seule chose, mais à plusieurs. C’est pour cela que votre vétérinaire vous conseille souvent malgré tout de continuer avec une alimentation hypoallergénique et de bien faire attention à l’infestation par les puces. Pour les otites récurrentes, il ne faut pas anarchiquement mettre dans les oreilles des produits trop forts avec des anti-inflammatoires et des antibiotiques car ils entrainent des résistances et l’apparition de germes dont on ne peut se défaire ensuite. Il existe des produits plus doux à utiliser plus régulièrement.

    Enfin, on a également la possibilité de donner des médicaments immuno-modulateurs qui sont moins forts que les anti-inflammatoires utilisés couramment et avec moins d’effets secondaires sur le long terme. Mais ces produits sont chers et leur efficacité ne peut s’évaluer qu’après au moins un mois de traitement.

    Voilà donc la complexité de ces phénomènes allergiques qui embêtent nos compagnons souvent tout au long de leur vie. Des traitements existent mais il faut bien comprendre qu’on ne guérit jamais, on apprend à vivre avec. C’est un investissement de temps et de finances également, mais nos toutous le valent bien !!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site